Sans paysans, on fait comment ?

Dans sa nouvelle campagne de communication « Sans paysans, on fait comment ? », l’association Terre de Liens lance un nouvel appel aux dons.

Particulièrement engagé auprès du monde agricole, l’acteur et réalisateur Guillaume Canet soutient la cause en prêtant sa voix pour la promotion de la campagne, diffusée sur les stations du groupe Radio France.

Un enjeu colossal et collectif

Chaque semaine, plus de 100 fermes disparaissent en France et la moitié des agriculteurs partira à la retraite d’ici 2030.

L’enjeu est immense :

  • D’un côté, permettre aux agriculteurs qui partent à la retraite de transmettre leur ferme (en 2010, seul un tiers des agriculteurs de plus de 55 ans déclarait avoir un repreneur).
  • De l’autre, accompagner une nouvelle génération de paysans et paysannes à prendre la relève en les aidant à accéder à des terres (aujourd’hui, 60% des candidats à l’installation ne sont pas issus du milieu agricole et sont souvent sans capitaux, ni réseaux).

C’est pourquoi, le mouvement Terre de Liens a choisi d’accompagner les agriculteur.trice.s dans ces mutations. En achetant les terres, il garantit à l’agriculteur-cédant que ses terres conserveront leur vocation agricole et permet à de jeunes paysan.ne.s d’y avoir accès pour pratiquer une agriculture respectueuse du vivant.

Pour soutenir le mouvement Terre de Liens en faisant un don, rendez-vous sur : www.soutien.terredeliens.org

En savoir plus sur Terre de Liens :

Terre de Liens est un mouvement citoyen créé en 2003 et composé d’un réseau fédéré de 19 associations reconnues d’intérêt général, d’une foncière agréée ESUS et d’une fondation reconnue d’utilité publique.

Son rôle est de préserver les terres agricoles et favoriser la transmission de fermes à des paysannes et paysans engagés dans une agriculture biologique.

Aujourd’hui, Terre de Liens a acquis 264 fermes, protégé 7300 hectares de terres de la spéculation et permis à plus de 400 paysans et paysannes de s’installer en agriculture biologique.-