FAQ

Foire Aux Questions

Quelle est l’approche du label Demeter ?

Demeter propose une approche holistique de l’agriculture et de la qualité alimentaire, cosmétique et textile, car nous pensons que la qualité d’un produit s’appréhende de manière globale, et que la santé humaine et celle de la planète sont étroitement liées. Pour nous, la qualité est définie par la façon dont les ingrédients ont été cultivés puis transformés, et par l’utilisation ou non d’additifs problématiques. C’est pour cela que nos cahiers des charges sont très exigeants et complets : agriculture en biodynamie, process de transformation encadrés, refus de nombreux additifs, exigences pour les emballages et la responsabilité sociale, sociétale et écologique. Par ailleurs, nos cahiers des charges s’inscrivent dans une démarche de progrès et sont régulièrement complétés pour une approche toujours plus cohérente.

Plus d’infos : Les garanties Demeter 

Quelles sont les étapes pour qu’une ferme puisse obtenir la certification Demeter ?

  • Quelles sont les exigences à respecter par une ferme pour être certifiée Demeter ?

La certification bio selon la règlementation européenne est une condition indispensable pour prétendre à la certification Demeter. Le domaine agricole doit également répondre à toutes les exigences complémentaires Demeter.

Plus d’infos: Les garanties Demeter

  • Les domaines agricoles doivent-ils respecter une période de conversion pour obtenir la certification Demeter, comme c’est le cas pour la certification en agriculture biologique ?

La période de conversion à la certification Demeter peut durer jusqu’à 3 ans, en fonction de deux facteurs : antériorité de la certification biologique selon la règlementation européenne et conformité des pratiques à l’ensemble de nos cahiers des charges.

Les exigences détaillées sont précisées ici : Demander la certification Demeter – Demeter

  • Comment se déroulent l’audit et la certification Demeter ?

L’audit Demeter constitue la première étape du processus de certification, il est mené indépendamment ou en même temps que l’audit pour la certification biologique selon la règlementation européenne. L’audit Demeter consiste en une visite chez l’adhérent, effectuée par des auditeurs Demeter ou par des organismes certificateurs tels que Ecocert, Certipaq, Alpes Contrôles ou Certisys. L’objectif principal de cet audit est de vérifier si la ferme ou l’entreprise respecte l’ensemble des exigences de la certification Demeter, notamment en termes de pratiques agricoles, de traçabilité, de processus de transformation et de qualité des matières premières utilisées.

Les audits effectués au cours de la première année de certification sont obligatoirement réalisés par un auditeur Demeter, tandis que par la suite les auditeurs peuvent alternés selon les années entre les auditeurs des organismes bio agréés et formés par Demeter France et des auditeurs Demeter. Selon les règles définies par Demeter au niveau international, une même ferme ne peut pas être contrôlée plus de 3 années de suite par le même auditeur.

L’audit comprend systématiquement deux volets principaux : un audit documentaire et un audit terrain.

La vérification réalisée lors de l’audit couvre toute la chaîne de production, de la matière première au produit fini, jusqu’à la vérification de l’étiquette et du stockage. Les points de vérification varient selon le type de production et de transformation, ainsi que les exigences des cahiers des charges Demeter. Ils concernent notamment les itinéraires techniques, les systèmes d’élevage, les intrants, les processus et lieux de transformation, les lieux de stockage, les matières premières, les recettes de produits, les documents administratifs et de communication, les étiquettes, etc.

L’audit est suivi de la seconde étape du processus de certification : l’étude du rapport d’audit par un chargé de certification Demeter. La cohérence entre les pratiques relevées lors de l’audit et les exigences du cahier des charges Demeter est étudiée de manière indépendante. C’est à l’issue de cette étape que le certificat Demeter pourra être délivré. En cas de non-conformité ou de manquements au cahier des charges Demeter, des actions correctives sont demandées. Dans les cas de non-conformités problématiques, le comité de certification de Demeter France est consulté, et la période de conversion vers la certification Demeter peut être prolongée ou la certification Demeter retirée à l’adhérent.

La qualité des audits ainsi que la rigueur de la certification Demeter garantissent l’intégrité du label Demeter, qui bénéficie d’un taux de confiance élevé auprès des consommateurs de produits biologiques (sources : études Opinion Way pour le Cluster Bio 2021, et Biotopia 2023).

Le cahier des charges Demeter est-il le même dans tous les pays ?

Les exigences du label Demeter sont regroupées et inscrites dans des cahiers des charges. Il s’agit de critères et de règles minimales auxquelles les domaines agricoles et les entreprises doivent se conformer pour l’élaboration de leurs produits et dans leur fonctionnement afin d’obtenir la certification Demeter.

Demeter définit des cahiers des charges internationaux communs pour tous les pays. L’évolution de ces cahiers des charges peut être proposé, soit par une association nationale Demeter, soit par une commission thématique internationale. Chaque pays participe ensuite aux votes sur les évolutions proposées pour modifier les cahiers des charges.

Ces cahiers des charges internationaux s’imposent comme base minimum. Les associations nationales sont autorisées à développer des exigences encore plus élevées sur leurs territoires en raison de facteurs tels que les pratiques locales, les conditions climatiques et les souhaits d’évolution de chaque pays.

Par souci de transparence pour le consommateur, les garanties Demeter présentées dans l’onglet Les garanties Demeter de notre site internet se basent (sauf indication contraire clairement précisée) sur les cahiers des charges internationaux Demeter, et sont donc valables pour tous les produits Demeter, qu’ils soient élaborés en France ou dans un autre pays. Par ailleurs, ces garanties sont régulièrement mises à jour en fonction de l’évolution de nos cahiers des charges.

Qu’est-ce que la biodynamie ?

La biodynamie est une approche holistique de l’agriculture, qui cherche à prendre soin des écosystèmes agricoles, avec pour objectif la production de matières premières de qualité et le développement de systèmes agricoles plus résilients.

Les cahiers des charges Demeter s’appuient donc sur le respect de l’ensemble des êtres vivants: sol, plante, animal, humain, avec des exigences élevées, en associant notamment bonnes pratiques agronomiques, exigences en termes de biodiversité, bonnes pratiques d’élevage et principes de responsabilité sociale, sociétale et écologique.

Plus d’infos : La biodynamie – Demeter 

Pourquoi le sol est-il si important en biodynamie ?

C’est dans le sol qu’est cultivée la grande majorité des aliments consommés, et des matières premières utilisées pour l’élaboration des cosmétiques et textiles.

Plus un sol est riche et fertile, meilleure sera la qualité – notamment nutritive – des productions agricoles. Le sol joue également le rôle de filtre épurateur, de régulateur du climat et est un haut lieu de biodiversité (source: www.fao.org). Sa structure, sa composition, la diversité des micro-organismes qui le peuplent et la complexité de leurs interactions définissent sa qualité.

Le sol est donc un élément essentiel pour la production agricole, la production alimentaire et pour l’équilibre de la planète tout entière. Il est au cœur de la biodynamie, et les agricultrices et agriculteurs certifiés Demeter en prennent le plus grand soin selon les exigences de nos cahiers des charges.

Plus d’infos : Régénération des sols – Demeter

Est-ce que les agriculteurs Demeter suivent les rythmes lunaires ?

De nombreux agriculteurs en biodynamie cherchent à prendre en compte les rythmes lunaires, solaires et planétaires lorsque cela est possible. Les conditions météorologiques et agronomiques sont cependant prépondérantes pour les travaux agricoles. Aussi, le suivi de ces rythmes n’est pas exigé pour l’obtention de la certification Demeter et ce point n’est pas vérifié lors des audits.

Qu’est-ce que les préparations biodynamiques ?

Les préparations biodynamiques sont une partie des “outils” utilisés par les agriculteurs Demeter, en complément d’autres techniques. Elles sont pulvérisées sur les cultures, les sols ou utilisées dans les composts. 

L’élaboration des préparations se base sur les premières indications données par Rudolf Steiner dans son Cours aux agriculteurs en 1924, puis par Maria Thun (Compost de bouse Maria Thun) et enfin par Alex Podolinsky (500P). Les détails concernant l’élaboration des préparations biodynamiques ont été affinés par les agriculteurs et agronomes au fil des décennies (qualité de l’eau, des plantes, matériel de dynamisation, etc….). 

Ces préparations sont élaborées selon les grands cycles de la Terre (équinoxe notamment), en faisant fermenter des plantes, de la bouse de vache ou de la silice dans des organes animaux. Elles sont donc de composition très simple et entièrement naturelle. Aucun animal n’est tué spécifiquement pour l’élaboration des préparations biodynamiques, le respect animal étant une valeur fondamentale de la biodynamie. Les cornes par exemple sont récupérées sur des animaux morts à d’autres fins et sont réutilisées pendant plusieurs années. Les préparations sont utilisées à très faible dose, ce qui fait que très peu de plantes et d’organes animaux sont en fait nécessaires. Enfin, toutes les matières premières d’origine animale utilisées pour l’élaboration des préparations biodynamiques sont par ailleurs utilisées en agriculture comme engrais naturel, ou dans le milieu de la charcuterie. 

Est-ce que ça marche, la biodynamie ?

La biodynamie est un système de production agricole, qui, pour Demeter, ne peut se résumer à la seule utilisation des préparations biodynamiques.

Ainsi, la bonne gestion agronomique des sols est la base indispensable des exigences Demeter, qui vont au-delà de la règlementation bio européenne. Par exemple, le label Demeter limite l’utilisation des engrais azotés et privilégie la fumure brute pour bien nourrir le sol. Un enherbement du sol pour les cultures pérennes au moins une partie de l’année est également exigé en parallèle d’autres exigences qui sont régulièrement complétées. La présence animale sur la ferme pour apporter de la fumure de qualité est nécessaire pour certaines productions: maraichage au delà d’une surface de 40 hectares, et idéalement grandes cultures. Les fermes en grandes cultures sans élevage peuvent obtenir la certification Demeter sous deux conditions uniquement: collaboration de fumure avec une ferme voisine ou soins du sol renforcés (couverts végétaux notamment).

De nombreuses fermes ou domaines viticoles aujourd’hui certifiés Demeter ont tout d’abord expérimenté la biodynamie sur une parcelle ou sur un rang de vigne, en comparaison avec la culture conventionnelle ou biologique menée sur le domaine. C’est souvent suite à l’observation des effets de manière empirique qu’ils ont décidé de mettre en œuvre la biodynamie sur tout leur domaine agricole.

Parallèlement, la recherche scientifique sur la biodynamie est active depuis plusieurs décennies au niveau international, et plus récemment en France. Demeter, en France comme à l’international, s’intéresse fortement à ces résultats de recherche qui peuvent permettre d’améliorer les pratiques et d’étudier les effets de la biodynamie à différents niveaux (sol, plantes,…).

Des études conséquentes et récentes font ressortir la variante “agriculture biodynamique” comme le mode de culture avec les meilleurs résultats sur les paramètres analysés:

  • L’essai DOC du FIBL en cours depuis plus de 40 ans montre notamment une plus grande richesse du sol en micro-organismes dans la variante “agriculture biodynamique”, en comparaison à l’agriculture biologique et conventionnelle.
  • L’étude de Jean Masson (INRA Colmar) met en évidence que les défenses naturelles de la vigne sont plus élevées en biodynamie.
  • Une récente méta-analyse intégrant une centaine d’études sur tous types de cultures publiée par des chercheurs français conclut que la biodynamie apparait comme le mode de culture avec le meilleur impact sur les qualités écologiques du sol.

Pour en savoir plus sur la recherche en France et à l’étranger : Résultats de recherche – Demeter

Est-ce que les produits Demeter peuvent être « vegan » ?

Le terme « vegan » correspond à une grande diversité d’approches, ce que traduit l’existence de plusieurs labels d’initiative privée, aux exigences variables.
Ainsi, un produit certifié Demeter peut obtenir une certification « vegan » lorsque cette dernière prend en compte uniquement la nature des ingrédients et des auxiliaires utilisés lors de l’élaboration du produit transformé. En revanche, un produit Demeter ne peut pas répondre aux exigences des certifications “vegan” qui prennent en compte les pratiques agricoles. En effet, si le label Demeter est très exigeant en termes de respect de l’animal sur les fermes, la biodynamie, comme l’agriculture biologique et l’agriculture conventionnelle, utilise des intrants d’origine animale au niveau de la production agricole (fumier par exemple). Les agriculteurs Demeter utilisent également des préparations élaborées notamment à partir de bouse de vache.

Quel est le lien entre l’anthroposophie, la biodynamie et Demeter ?

Sollicité à plusieurs reprises par des agriculteurs et agronomes allemands inquiets de voir se dégrader la qualité alimentaire, la santé des cultures et des animaux, Rudolf Steiner, également fondateur de l’anthroposophie, a défini les bases de la biodynamie au début des années 1920.

C’est sur la base de ses recommandations, mais également du travail d’agriculteurs et de nombreux conseillers sur le terrain, ainsi que l’implication des adhérents Demeter agriculteurs, vignerons et professionnels de la transformation, que le label Demeter s’est développé au fil des décennies pour devenir aujourd’hui l’une des certifications les plus exigeantes.

Une bonne pratique de la biodynamie ne nécessite aucunement un intérêt pour l’anthroposophie. Ce mode de culture est pratiqué de longue date par des personnes de différentes croyances et convictions dans la plupart des pays du monde.

Le label Demeter est ouvert à tous les agriculteurs et entreprises qui respectent les exigences du cahier des charges, indépendamment de leur affiliation philosophique ou religieuse. Son obtention est basée sur le respect d’exigences de production agricole, de transformation, de traçabilité, d’emballages et de responsabilité sociale, sociétale et écologique.

Les salariés travaillant pour Demeter sont recrutés selon leurs compétences (certification, comptabilité, communication, etc…), sans aucune exigence concernant leurs croyances ou religion. Enfin, Demeter France n’a aucun positionnement sur un quelconque système de santé ou d’éducation.

Comment Demeter s’assure d’être un acteur de changement positif, loin d’une approche extrémiste ?

Les associations Demeter nationales et la fédération biodynamie Demeter International qui les fédère sont engagées dans une démarche profondément multiculturelle. La collaboration internationale entre les différents pays et les différentes ethnies fait partie de notre quotidien, notamment pour faire évoluer nos cahiers des charges internationaux. Ces derniers font l’objet de modifications régulières, votées par l’ensemble des pays de manière démocratique, selon le principe 1 pays = 1 voix. Demeter ne cautionne aucun mouvement à caractère raciste, discriminatoire ou sectaire.

Quelle est la position officielle de Demeter face aux accusations de dérives sectaires ?

Les demandes de certification Demeter se font de manière spontanée, par des agriculteurs et entreprises qui en font le choix. Toute structure certifiée est libre d’arrêter la certification chaque année, avant la planification de la campagne d’audits. La certification Demeter est ouverte à toute ferme et entreprise qui respectent nos exigences, ces dernières étant basées sur des critères non discriminants.

Par ailleurs, les exigences Demeter s’inscrivent dans une démarche de progrès et évoluent régulièrement : exigences pour la production agricole, pour l’élaboration des produits transformés, pour les emballages, et principes de responsabilité sociale et écologique sont aujourd’hui les piliers de la certification Demeter.

Que finance Demeter ?

Les associations Demeter nationales, ainsi que la Fédération Biodynamique Demeter International – association internationale qui les fédère – fonctionnent de manière transparente et présentent annuellement leurs comptes à tous leurs adhérents lors de leurs assemblées générales respectives.

En France, comme à l’international, Demeter finance exclusivement sa propre activité (audits, certification, communication), et des projets directement liés au développement de l’agriculture biodynamique et aux cahiers des charges Demeter. La marque Demeter appartient à l’association biodynamique internationale, qui, conformément à ses statuts, finance également exclusivement des projets liés à l’agriculture biodynamique.


Une question qui vous semble importante n’a pas été évoquée ? N’hésitez pas à nous contacter.

Nos actualités