Les garanties Demeter

L’agriculture biodynamique représente une démarche globale et ne se résume pas à une technique agricole. Initiée par Rudolf Steiner en 1924, elle soutient le développement d’organismes agricoles individualisés et insérés dans leur environnement, en lien avec les éléments naturels et la terre (terroir), garants de santé, d’équilibre et de pérennité pour la terre, l’agriculture et l’homme.

Pour parvenir à cet objectif, les pratiques ci-dessous garantissent une agriculture pérenne :

Respect des cycles naturels

  • Attention portée aux rythmes de la nature et du cosmos.
  • Renoncement à toute productivité disproportionnée qui romprait l’équilibre du domaine et nuirait à la santé et à la diversité de l’ensemble.
  • Création ou maintien d’un circuit le plus autonome possible de substances et de forces entre le sol, la végétation et les animaux.

Respect du vivant

  • Elevages dans lesquels les animaux peuvent vivre et évoluer en accord avec la nature de leur espèce.
  • Formation d’un sol vivant par l’attention portée à l’humus et par un travail du sol adapté.
  • Création d’un paysage équilibré sur le domaine par la plus grande diversité possible dans le monde végétal comme animal.
  • Favoriser les échanges locaux au maximum, pour la commercialisation en particulier.

Fertilisation naturelle

  • Application des préparations bouse de corne (500) et silice de corne (501) sur toutes les surfaces accessibles.
  • Utilisation des six préparations destinées au compost dans chaque tas de matière à composter.

Par rapport à l’agriculture biologique, règlements européens UE n°834/2007 et 889/2008 ou équivalent pour d’autres pays, Demeter se distingue par les particularités suivantes :

Préparations biodynamiques

Elles apportent une fertilité durable par la présence accrue des vers de terre et de micro-organismes, ainsi qu’une meilleure santé des plantes en améliorant la photosynthèse ou en diminuant la sensibilité aux maladies et ravageurs. Elles sont à utiliser chaque année sur les sols et les plantes ou à incorporer dans les composts.

Fertilisation

La quantité d’azote apportée annuellement ne doit pas dépasser 112 kg/ha. La fertilisation doit provenir prioritairement du fumier d’étable produit sur le domaine. Tous les fertilisants biologiques (compost, fumier) doivent recevoir les préparations du compost. L’utilisation de sang séché est interdite.

Production parallèle

Il est interdit de cultiver la même variété sur des surfaces en conversion (En conversion vers Demeter) et d’autres en Demeter.

Conversion totale du domaine

Le domaine entier doit être converti à l’agriculture biodynamique. Pas de conversion partielle.

Elevage

Du fourrage doit être produit sur le domaine. L’alimentation animale doit provenir prioritairement du domaine (au moins 66 % de la ration des ruminants doit être d’origine Demeter et au moins 50 % originaire du domaine). L’alimentation conventionnelle est interdite.

Cornes

Elles font partie intégrante de la vache, comme le bec fait partie intégrante des poules. Les cornes sont un organe important pour le bétail. Elles ont une influence sur le bien-être de l’animal ainsi que sur ses capacités de digestion et donc sur la qualité du fumier produit.

Substrats de cultures

Dans les matériaux de rempotage, un maximum de 75 % de tourbe est autorisé (80 % en bio). Le substrat de rempotage doit être composé à 25% minimum de compost ayant reçu les préparations biodynamiques.

Compostage

L’utilisation des préparations biodynamiques est obligatoire. Elles favorisent une meilleure transformation des matières végétales et du fumier en compost.

Semences

La préférence est donnée aux semences Demeter ou biologiques. Des semences d’origine conventionnelle non traitées peuvent être utilisées après autorisation par Demeter France.
Les semences et plants génétiquement modifiés (OGM) sont interdits.

Rythmes cosmiques

La lune et les planètes influencent la croissance des plantes comme les phases de la lune influencent les marées. Ces rythmes sont à respecter autant que possible.

Méthodes de transformation

Elles doivent conserver la qualité des matières premières.
A titre d’exemples, les pratiques et produits suivants sont interdits en Demeter (mais autorisés en agriculture biologique) : homogénéisation du lait, utilisation de carraghénane dans les produits laitiers, acide ascorbique comme antioxydant, sels nitriques dans les produits carnés, arômes naturels (seuls les extraits purs sont autorisés).

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page