La Nature, vivante et sensible

L’agriculture biodynamique porte un nouveau regard sur la Nature, qu’elle considère comme vivante, intelligente et sensible.

Les pratiques biodynamiques sont le fruit de traditions ancestrales (suivi des rythmes des planètes par exemple) et de méthodes novatrices (dynamisation). Elles s’appuient sur toute l’intelligence de la Nature pour permettre à l’Homme de collaborer avec elle et d’avoir une action positive.
La biodynamie a une grande capacité à reconnecter l’Homme à son environnement, l’Homme fait partie de la Nature. C’est pour cela que la pratique de l’agriculture biodynamique procure un grand enthousiasme aux agriculteurs.

Les résultats de la recherche récente, menée en dehors de la sphère de l’agriculture et de la biodynamie, confirme cette nouvelle approche de la Nature intelligente et sensible, qui correspond si bien à la vision de la biodynamie.

Les plantes, tout comme les animaux, ont besoin d’être respectées en tant qu’êtres vivants, et les agriculteurs en biodynamie s’emploient à les accompagner dans un développement harmonieux.

Pour aller plus loin:
Ernst Zürcher, ingénieur forestier: un autre regard sur les arbres