Les vins bio et Demeter sont-ils meilleurs ?

Le Soula 1 (2)L’American Journal of Wine Economics a publié en août 2016 les résultats d’une étude qualitative de grande ampleur, menée par l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et la KEDGE Business School.

L’objectif de l’étude ? Déterminer si les vins ayant une certification écologique sont meilleurs que leurs homologues conventionnels. Pour cela, trois enseignants-chercheurs (Olivier Gergaud, Magali Delmas et Jinghui Lim) ont analysé le classement de plus de 70 000 vins californiens, provenant de près de 4000 vignobles.

En collectant les données de 3 magazines de référence dans le monde du vin aux Etats-Unis – le Wine Spectator, le Wine Advocate, et le Wine Enthusiast -, les chercheurs ayant mené l’étude ont comparé les notes attribuées aux vins lors de dégustations à l’aveugle, avec un barème de points allant jusqu’à 100.

Résultat : les vins ayant une certification écologique (vin certifié Demeter ou vin issu de raisins biologiques) obtiennent de meilleurs notes que les vins conventionnels. « Nos résultats prouvent que le choix d’une certification écologique a un effet significatif et positif sur le classement des vins…. La certification écologique d’un vin lui permet d’obtenir une note supérieure de 4,1 points en moyenne par rapport à un vin conventionnel. ».

Bien que les trois chercheurs se soient uniquement penchés sur les vins californiens, ils pensent que leurs conclusions peuvent s’appliquer à l’échelle nationale, puisque la Californie représente 90 % de la production viticole américaine.
Selon eux, une étude portant sur les vins français présente des conclusions préliminaires similaires.

Olivier Gergaud et ses collègues espère que cette étude incitera les vignerons à arborer plus fièrement leur label bio et encouragera un plus grand nombre de vignerons à se convertir à l’agriculture biologique.

Source: Journal of Wine Economist, Demeter USA, ULCA, KEDGE Business School.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page