Respect des rythmes

Pourquoi les carottes aiment-elles la lune ?

Nombre de jardiniers regardent les cycles lunaires avant leurs semis pour utiliser les périodes favorables. Ce savoir populaire a aussi été repris par les producteurs en biodynamie et élargi aux influences de la périphérie cosmique (lune, soleil, planètes, etc). Les rythmes cosmiques influencent notre planète et tous ses habitants. Les recherches effectuées depuis des années sur les positions des planètes et des étoiles s’efforcent de prouver leurs effets sur le travail agricole. Des chercheurs comme Maria Thun ou Harmut Spiess (de l’université de Basel) travaillent depuis des années sur ces thèmes.

On a ainsi découvert que les semis réalisés avant la pleine lune produisent des légumes particulièrement savoureux. La croissance se fait d’une façon plus harmonieuse, les fruits sont pleinement mûrs. Ils développent leur arôme caractéristique et nourrissent ainsi le corps, l’âme et l’esprit.

Les agriculteurs en biodynamie prennent en compte ces rythmes cosmiques et saisonniers, non pas de manière dogmatique, mais en pleine conscience et de manière pratique. Les préparations biodynamiques sont pulvérisées sur le sol et les plantes suivant les saisons, à des moments spécifiques de la journée, pour respecter les rythmes biologiques comme le rythme circadien lié aux alternances jours/nuits et qui régule le repos et la veille.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page